Brésil – Mina Gerais

Avec quelques jours d’avance par rapport à notre programme initial, nous arrivons au Brésil, précisément à Belo Horizonte. Nous sommes plus que ravis d’arriver au Brésil d’autant plus que notre dernière journée au Pérou n’aura pas été la meilleure. Notre avion Cusco-Lima a eu 6 heures de retard, Nicolas est malade… Bref, nous n’aurons pas eu le plaisir de visiter le centre historique de Lima.
Dés notre arrivée à l’aéroport de Belo Horizonte (à minuit), nous sentons une énergie toute différente qui nous séduit. Les brésiliens sont très sympas et ce même si on se rend vite compte que le portugais et l’espagnol ne sont pas les mêmes langues.
Belo Horizonte est la troisième ville du Brésil après Rio et San Paulo, avec plus de 5 millions d’habitants. C’est une ville agréable avec un joli lac en centre ville. Nous avons trouvé un appartement sympathique, juste à coté du stade de Foot où les Brésiliens ont perdu 7-1 contre les allemands. Nous comprenons en discutant avec notre taxi l’importance de ce traumatisme… 😉 C’est aussi à Belo Horizonte que nous avons fait notre première rencontre avec le travail de l’architecte Oscar Niemeyer.
Le changement de décor radical : il fait 30 degrés (soit au moins 15 degrés de plus), altitude proche de la mer, ciel bleu, population souriante, le tout en Portugais.
Après une journée de repos, nous allons à Ouro preto. Cette petite ville s’est développée au 18ième siècle suite à la découverte de mines d’or. La croissance a été immédiatement stupéfiante, Ouro Preto étant alors plus importante que Rio ou San Paulo. La ville était surnommée la Ville Riche et a vu la construction de magnifiques bâtiments et monuments : église à profusion, opéra, cinéma, etc… Elle a ensuite perdu une grande partie de sa population lorsque les mines d’or se sont épuisées. Mais elle reste magnifique, pratiquement inchangée depuis l’époque.
Un peu par hasard, nous séjournons dans un hôtel magnifique designé par Niemayer. Construit dans les années 40, cet hôtel est resté lui aussi complètement inchangé, avec un charme désuet complètement irrésistible. Nous passons deux jours hors du temps, sur un petit nuage. Tout nous plait ici !
Après le charme du passé, nous nous sommes projetés dans la modernité, avec le Musée d’art moderne d’Inhotim. Construit par un milliardaire passionné en pleine campagne à plus de 80 kms de Belo Horizonte, ce musée s’étend sur plus de 100 hectares et présentent plus de 4000 oeuvres. C’est un lieu absolument magnifique et à notre connaissance sans équivalent à cette échelle. Des jardins botaniques sont entourés de plusieurs lacs et petites collines. Les oeuvres sont quand à elles réparties dans une vingtaine de galeries. La visite se fait d’une galerie à l’autre, dans n’importe quel ordre, au gré de l’inspiration du visiteur. Chaque galerie est un lieu unique, avec son architecture propre et spécifique pour accueil des oeuvres. C’est un lieu absolument magique, qui révolutionne la notion de musée, le rendant au passage accessible au plus grand nombre, petits et grands.
Nous aurions pu y rester encore des heures mais la route nous attend. Il nous faut être à l’aéroport de Rio tôt le lendemain pour aller chercher Anaëlle et Mamie !

 


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s