Notre projet

La décision s’est faite comme une évidence, comme tous les projets que nous avons entrepris : nous voulions nous offrir une parenthèse, découvrir le monde, prendre le temps d’être tous ensemble, maintenant et pas demain.

Une fois cela posé, il restait néanmoins à définir ce que nous voulions précisément et comment le faire. Les questions furent très vite très nombreuses : quand partir ? combien de temps ? quels pays visiter ? quels moyens de transports utiliser ? où dormir ? comment gérer l’école ? comment le financer ?

Après de nombreuses discussions, changements de décisions et autres incertitudes, nous avons maintenant bâti les grandes lignes de notre projet

– L’itinéraire
La liste et le nombre des pays a été la tâche la plus difficile.
Il n’est guère possible de dépasser 20 pays sur une seule année, à choisir parmi près de 200 pays dans le monde.
Nous avons inclu les destinations improbables qui nous font rêver : l’île de Pâques, les galapagos…
Nous avons choisi les pays qui nous paraissaient incontournables: argentine, australie, etc…
Nous avons ajouté qui ont une saveur particulière à nos yeux : le mexique où Cécile a habité 5 ans
Nous avons même ajouté des pays que nous ne connaissions pas : le belize 😉

– La durée
Pratiquement 1 an. Nous partons juste après le master de Cécile, en se collant sur une année scolaire des enfants.

– Les billets d’avions
La réservation de billets Tour de monde est une équation avec énormément d’inconnues.
Au final, nous avons choisi de passer à une agence spécialisée : TravelNation
Leur conseil et leur efficacité nous ont vraiment aidés.

– La santé
Point essentiel avec des enfants.
Le premier point positif, c’est que cela nous a obligé de faire tous les checks de préventions existants : médecin, dentiste, ophtalmo, etc…
Ensuite, le gros du travail, ce sont les vaccins qui ne sont pas fait en France habituellement : la rage ou la fièvre jaune par exemple.

– La scolarité
Anaëlle restera en France avec sa Maman pour son entrée au collège.
Pour les deux petits, c’est nous qui nous chargerons de leur scolarité.
Déjà que partir avec des enfants et passer 100% du temps avec eux nous paraissait déjà un vrai challenge.
Alors leur faire l’école nous-même…
D’ici 1 an, il est probable que notre regard sur les instituteurs ait bien changé 😉

– L’appartement
Nous avons choisi de libérer complètement notre appartement.
Toutes nos affaires seront disséminées dans de multiples endroits : famille, entreprises, garde meuble…
Pour le retour, rien n’est décidé. Nous sommes partis du principe qu’un tel voyage changera notre regard sur les choses et qu’il n’est pas possible d’anticiper sur ce dont nous aurons envie à notre retour.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s