Vietnam, le centre

Nous rejoignons le Vietnam depuis Siem Reap, au Cambodge. Pour des raisons de coûts, nous avons décidé de prendre tout d’abord un bus de nuit jusqu’à Ho Chi Minh puis un avion jusqu’à la ville de Da Nang. Nous réservons un bus de nuit direct mais pas l’avion ne sachant pas précisément à quelle heure nous arriverions à Ho Chi Minh. Et nous avons bien fait… Au lieu d’un bus direct, le notre s’arrête, outre de très nombreuses fois pour prendre des passagers ou des bagages, une première fois à Phnom Penh. Il est minuit et tout le monde descend. Nous attendons 2 heures avant qu’un nouveau bus ne prenne le relais. Deux heures d’attente en pleine nuit, au milieu des cafards et des rats, avec aucun endroit où s’assoir, on peut faire mieux. Comme d’habitude en situation de crise, les enfants deviennent comme par magie patients et irréprochables. Les couchettes sont de ‘taille vietnamienne’ donc les enfants dorment plutôt bien, mais les adultes sont pliés en deux… A 5 heures du matin, le bus s’arrête à nouveau. On comprend que nous sommes à la frontière. Le chauffeur s’arrête une première fois sur un parking une heure pour dormir puis il nous faudra une autre heure pour passer les deux frontières. Enfin, vers 10 heures du matin, nous arrivons à Ho Chi Minh après 15 heures d’un voyage pas très agréable. Nous arrivons finalement dans l’après-midi à Hoi An, une petite ville située à 30 km au sud de Da Nang où notre avion s’est posé.

A Hoi An, on se sent tout de suite bien et le long trajet est vite oublié. Nous avons un très joli hôtel en bord de rivière dans lequel nous sommes très bien accueillis.

Hoi An, classée au patrimoine mondial de l’Unesco, est réputée pour sa vieille ville, ses lanternes et ses nombreux tailleurs. Nous décidons de profiter de l’occasion pour préparer la rentrée avec de nouveaux habits. Nos journées sont donc rythmées par nos visites chez le tailleur pour choisir puis les retouches, les visites de la ville en journée (assez courtes à cause de la chaleur étouffante) et nos promenades du soir au milieu des lanternes. Notre hôtel est à l’écart du centre donc nous nous déplaçons à vélo. Même si la circulation n’a rien à voir avec les grandes villes, voir notre Gaspard slalomer entre tuk tuk, vélos, scooters, voitures, camions et piétons n’est pas de tout repos.
Nous avons adoré nos quelques jours à Hoi An. Nous sommes repartis avec une valise de plus, rapport à notre visite chez le tailleur…

Notre prochaine destination est Hue, la cité impériale. En chemin, nous nous arrêtons aux Marble Montains (montagnes de marbre). Il fait très chaud et il y a un monde fou pour visiter les grottes creusées dans le marbre. Nous apprécions assez peu cette visite. Un peu plus loin, nous nous arrêtons sur la belle plage de Lang Co. Nous sommes surpris de voir cette longue plage de sable fin sans personne. Et puis, nous comprenons qu’il fait beaucoup trop chaud (plus de 40 ce jour là). Nous nous réfugions comme tout le monde à l’ombre au bord d’une gigantesque piscine d’eau beaucoup trop chaude pour espérer nous rafraichir… Dure vie que celle du voyageur.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s