Au fait, pourquoi on fait ce tour du monde ?

Au fait, pourquoi on fait ce tour du monde ?

Cette question, Armance nous la pose de manière récurrente depuis notre départ. Il semble qu’aucune de nos réponses ne lui conviennent puisqu’elle revient régulièrement à la charge.

Hier, pendant que nous étions en balade, nous avons tenté la réponse suivante : pour faire des choses que nous n’aurions pas pu faire en restant à Paris.

Pas vraiment convaincue, Armance nous a demandé : comme quoi par exemple ?

Nous lui avons demandé d’essayer de répondre à cette question.

Alors, pendant le reste de la balade, les enfants se sont amusés à faire leur petite liste (dans le désordre) :

– Prendre plein de fois l’avion
– Voir des alligators
– Nager avec des requins
– Monter sur une pyramide Inca
– Se baigner dans un Cenote
– Voir des lions de mer
– Voir un million de pingouins
– Nourrir des centaines de poissons dans la mer avec du pain
– Faire du paddle
– Faire du Snorkling
– Manger des empanadas
– Voir le masque de Jade du roi Pakal
– Voir un dauphin mort
– ne pas mettre de ceinture de sécurité en voiture (parce qu’il n’y en a pas…)
– Jeter le papier toilette dans la poubelle, et pas dans les wc (toute l’Amérique latine)
– Boire de la limonada
– Aller à Miami Beach
– Voir des pélicans
– Tester les chocapics de tous les pays
– Prendre des bus de nuit (Argentine et chil)
– Voir un Moai (ile de Pâques)
– Aller au bout des îles des Keys pour voir les 32 chats de la maison d’Hemingway
– Voir l’île des oiseaux qui font caca partout (Paracas)
– Voir des dauphins vivants (Chili, Polynésie, NZ)
– Voir la maison de Timo (Mexique)
– Voir des lamas sur le Machu Picchu
– Faire du ski sur du sable (Nasca)
– Prendre des bus de 24h
– Avoir un guide qui n’avait qu’un seul bras (palenque, Mexique)
– S’élancer sur une lianne de tarzan dans la Foret d’Amazonie
– Faire du buggy dans le sable (Nasca)
– Voir des iguanes marins
– Faire une balade de 10kms (exploit somme tout assez raisonnable)
– Visiter des îles flottantes faites en paille (lac Titicaca)
– Descendre des canopys (tyroliennes) de plus d’un kilomètre
– Se faire voler un sandwich sur une plage par un raton laveur
– Sauter de chaque côté de l’équateur (Quito)
– Dormir dans un camping car (NZ)
– Nager avec les tortues (Mexique)
– Toucher des tortues plus grosses que Papa (Galapagos)
– Chevaucher une raie (Polynésie)
– Prendre une douche sous les chutes d’eau d’Iguazzu
– Faire le dumping du camping-car (vider les toilettes…)
– Se balader à cheval (Pérou)
– Vomir dans un bateau (Galapagos)
– Se coucher quand Mami se réveille (Niouvelle Zélande)
– Avoir une panne dans un bateau (Galapagos)
– Voir un feu d’artifice gigantesque (jour de l’an à Rio)
– Voir le Corcovado (Rio)
– Voir les Coatis (Iguazu)…

Mais, de toute façon, je suis sûr que nous aurons demain la même question :
Au fait, pourquoi on fait ce tour du monde ?

Publicités

Une réflexion sur “Au fait, pourquoi on fait ce tour du monde ?

  1. Oui, Armance, tu ne verras jamais ton papa faire un dumping à Paris par exemple ! c’était vraiment quelque chose d’exceptionnel ça….

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s