Santiago

Le Chili est le dernier pays d’Amérique Latine de notre voyage.

Nous franchissons cette dernière étape en traversant la cordillère des Andes pour rejoindre Santiago qui est à peine à 200 kms de Mendoza à vol d’oiseau. Le trajet était surnommé la route aux 365 virages ce qui a de quoi effrayer les plus sensibles d’entre nous au mal des transports. En fait, la route est plutôt plaisante à part une série de lacets juste après la douane.

Les paysages de la cordillère sont absolument magnifiques. C’est tant mieux puisque le voyage nous prendra tout de même près de 9h, dont près de 4h à la douane. « Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage ».

Santiago est une ville extrêmement moderne et dynamique. Nous prenons nos quartiers dans une grande tour, au 20ème étage, avec une vue sur la ville et ses montages. Notre première soirée dans le quartier animé de Bellavista est parfaite notamment pour étendre nos connaissances vinicoles aux vins Chiliens.
Les enfants sont ravis d’être en appartement et comme à l’habitude, il est très difficile de les sortir : pour une fois qu’on peut jouer, construire une cabane, crier, faire le ménage…. Nous en profitons donc pour organiser notre séjour au Chili. Ce sera Valparaiso et l’île de Chiloe.

Nous récupérons Anaëlle à l’aéroport, pour son premier voyage en solo sur une aussi longue distance. Défi relevé haut la main, le tout grâce à Mami Claire qui a fait le relais à Paris entre la Bretagne et Santiago.
Le faible décalage horaire de 4h sera absorbé presque immédiatement. Vive la jeunesse !

Les enfants sont ravis d’être ensemble. Pour leur première journée à cinq, nous décidons d’aller au musée de la mémoire et des droits de l’homme. Il traite du coup d’état de Pinochet et des horreurs commises par la junte militaire pendant la dictature. Musée extrêmement bien fait, très émouvant, mais il faut l’avouer très peu adapté aux deux plus jeunes.

Le lendemain, nous passons la journée avec la famille Bruno que nous retrouvons dans notre quatrième pays, après les Gualapagos, le Brésil, et l’Argentine. Armance attendait déjà depuis plusieurs jours de retrouver sa copine. De savoir qu’en plus nous allions pique-niquer ensemble dans un parc a été l’extase. Nous allons au Musée Interactivo, l’équivalent du musée des sciences de la Villette. Les enfants ont adoré. Eux qui ont finalement que peu de temps pour jouer, peu de jeux et en général pas de copains avaient là tous les ingrédients réunis.

Maintenant direction Valparaiso.

 

Publicités

2 réflexions sur “Santiago

  1. Coucou,

    Toujours aussi passionnant de suivre la famille qui au fil des semaines augmente, diminue et ré-augmente… C’est super ce que vous vivez là, mais quel décalage au retour, je pense qu’il ne faut pas y songer…
    Bonne continuation avec votre grande fille et les plus petits.
    De grosses bises à tous et bon voyage

    J'aime

  2. Merci pour le message, ça nous fait toujours très plaisir. C’est vrai que c’est un voyage à géométrie variable. On ne pense pas trop encore au retour pour bien profiter des moments présents.
    J’espère que tout va bien de votre côté.
    Bises
    Cécile, Nicolas et les enfants

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s