Galapagos – l’île de Santa Cruz

Découvrir les Galapagos est une étape forte de notre voyage. Sans trop savoir à quoi nous attendre, nous étions émerveillés par avance à l’idée d’être perdus au milieu de l’océan, sur des terres quasi vierges.

Les Galapagos sont composées d’une multitude d’îles différentes, qui possèdent chacune leur identité et leur spécificité. Nos premiers jours se sont déroulés sur l’Île de Santa Cruz. Ce n’est pas la plus grande mais c’est la plus peuplée de toutes et c’est aussi celle qui permet de rejoindre par un bac l’aéroport situé sur l’ile adjacente de Baltra.

La première chose qui frappe lors de l’arrivée sur l’île, ce sont toutes les précautions prises par le gouvernement pour éviter à tout prix l’introduction de nouvelles espèces vivantes sur les îles. Tous les bagages sont ouverts et inspectés. L’objectif est de maintenir intacte la biodiversité unique des Galapagos. En effet, et nous le découvrirons tout au long du séjour, l’introduction de nouvelles espèces (chien, rat, insectes…) ont mis a fait disparaitre ou mis en danger d’extinction un certains nombres d’espèces unique au monde. C’est le cas des tortues géantes et des iguanes dont les oeufs font l’objet d’un soin tout particulier avant réintroduction dans leur environnement naturel.
La deuxième chose qui marque, c’est cette nature à l’état brut (ou presque). On se sent donc invités à la découvrir avec une conscience accrue du fait que nous ne sommes pas chez nous.
La troisième surprise est la beauté des paysages et des plages de sable blanc. Certes, la température de l’océan contraste avec celle connue au Costa Rica mais qu’importe, le spectacle des iguanes marins qui se prélassent au soleil et des pélicans qui chassent à deux mètres de nous est de toute beauté.

Logés dans une petite auberge tenue par Marcelo, d’une gentillesse jusque là inégalée, nous avons donc parcouru tantôt les curiosités géologiques (cratères, tunnels de lave, grietas) dues à un terrain volcanique, tantôt côtoyé des espèces animales hors du commun (tortues géantes, iguanes marins, lions de mer, fous à patte bleues…), tantôt profité du spectacle de l’océan.

Nous sommes enchantés et décidons d’aller découvrir une deuxième ile, Isabela, située à deux heures en bateau….

 


Une réflexion sur “Galapagos – l’île de Santa Cruz

  1. Merci pour les nouvelles, nous avons les enfants d’une amie qui profitent d’une année sabbatique pour voyager. Ce matin j’ai eu leur maman et ils sont partis aux iles Galapagos. J’ai pensé à eux en voyant votre article. Je pense que pour vous et les enfants ce doit être merveilleux. Nous espérons que Nicolas va mieux et que ce n’est qu’un mauvais souvenir. Bonne suite dans votre aventure et merci de nous faire profiter de votre voyage. Grosses bises à tous les quatre et à bientôt sur internet….

    Geneviève et Marc

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s