La fête nationale méxicaine

Nous étions à Merida le 15 septembre au soir pour fêter l’indépendance du Mexique.
Cette fête célèbre le jour de 1810 où le curé Miguel Hidalgo a invité ses fidèles à prendre les armes et à se rebeller contre les espagnols. S’en est suivi une longue lutte pour l’indépendance qui dura 11 ans.

Ce qui nous a surpris en premier lieu, c’est l’importance des contrôles policiers. Il y avait des centaines et des centaines de policiers armés. On a même du passer à travers un sas de détection de métaux pour pénétrer sur la place centrale de Mérida… Notre Vigipirate, c’est de la rigolade !

Par contre, les gens étaient hyper détendus, souriants et agréables.
Nous étions pratiquement les seuls touristes. Autant dire que nous ne passions pas inaperçus, notamment Armance avec des yeux bleus et ses cheveux blonds.

A 23h comme le veut la tradition, le président de l’état du Yukatan est apparu à une fenêtre de la mairie pour « el grito » (le cri). C’est un texte qui reprend ce que les grands hommes ont fait pour le Mexique. La foule répond à chaque fois par « Viva ». Cela se conclut par trois « Viva Mexico ! ».

Le lendemain matin, c’est le défilé des écoles et des militaires. C’était un grand moment pour Gaspard n’en a pas pas perdu une miette.


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s